FORCE D'AVANT-GARDE DU PARTI DÉMOCRATIQUE GABONAIS

UNION DES JEUNES DU PARTI DEMOCRATIQUE GABONAIS:LA FORCE AVANT-GARDE

29/10/2008 08-07-2009 12:04

FIN DU DEUIL NATIONAL ET REPORT DE LA DATE D' ANNONCE DU CANDIDAT PDG

 

L'on se souvient de la triste nouvelle qui a secoué  la nation gabonaise le 8 juin dernier.


 

 

Cela fait un mois jour pour jour que l'un des  vieux sage du continent noir, notre regretté président de la république feu son excellence El Hadj Omar Bongo Ondimba,  nous a quitté des suites d'une crise cardiaque.

 

 

  Le peuple gabonais orphelin, dans un élan de solidarité et de patriotisme sans précédent en parfaite harmonie en ces jours funestes avait  alors rendu un hommage inégalé  à celui qui après 42 années a marqué le Gabon et même le monde  par son passage d'une empreinte indélébile au point que ses compatriotes qu'il ne laissait pas indifférent lui vouaient une affection particulière.

 

 


 

Aujourd’hui, une messe  œcuménique à laquelle assisteront toutes les personnalités du pays en tête desquelles, le président de la République par intérim, Rose Francine Rogombé, va être dite à la Cité de la démocratie de Libreville pour rendre hommage au disparu, saluer la solidarité du peuple gabonais et mettre un terme au deuil de 30 jours, décrété le 8 juin dernier après le décès de feu son Excellence El Hadj Omar Bongo Ondimba.

 

 

Aussi, alors  que le peuple gabonais tout entier  considérait ce mercredi  8 juillet comme mettant fin à  un suspense interminable, lui  permettant de mettre enfin un nom sur le candidat désigné par le parti de masse, le secrétaire  Exécutif du PDG a indiqué hier au journal de 20 heures de la première chaîne gabonaise que l’annonce  du nom du candidat désigné par le parti a été reportée à une date ultérieure.

 

 

Selon ce dernier,  les cérémonies prévues aujourd’hui  à Libreville marquant la fin du deuil national suite à la disparition du président Omar Bongo Ondimba, la tenue éventuelle des travaux du Conseil des ministres où siègent des candidats à la candidature du PDG à la prochaine élection et l’attente dans la capitale d’un des dix prétendants à l’investiture du parti majoritaire, Christian Raphaël Gondjout, ont conduit les instances du PDG à repousser le «Jour - J».

 

 

                                                                                                   L'UJPDG-FRANCE

 

 


 
 
29/10/2008 07-07-2009 10:09

LE GOUVERNEMENT DEMANDE LE REPORT DE LA PRESIDENTIELLE ANTICIPEE

 Le gouvernement gabonais a saisi la Cour constitutionnelle sur l'impossibilité d'organiser l'élection présidentielle anticipée dans les délais prévus par la Constitution, a annoncé lundi à l'AFP une source officielle, estimant un report "inévitable".

 

 

 Image

 

"Le Premier ministre a saisi la Cour constitutionnelle pour lui dire que le gouvernement ne peut pas organiser le scrutin dans les délais indiqués" par la Constitution, a déclaré à l'AFP cette source du ministère de l'Intérieur, qui co-organise les élections avec la commission électorale.

 

"La Cour doit se prononcer ce mardi après-midi" sur la saisine, a précisé la même source, estimant qu'un report était "inévitable".

 

Le Gabon a entamé la transition le 10 juin, deux jours après l'annonce par Libreville du décès, en cours de mandat, du président Omar Bongo Ondimba.

 

Selon la Constitution, le chef de l'Etat intérimaire - Mme Rose Francine Rogombé - dispose de 45 jours au plus pour organiser une élection présidentielle, "sauf cas de force majeure dûment constaté par la Cour constitutionnelle".

 

Reçu lundi par l'institution, le ministre de l'Intérieur Jean-François Ndongou a présenté un nouveau "chronogramme" d'opérations pré-électorales tenant compte de cette impossibilité, "maintenant, la Cour va apprécier et fixer les délais définitifs", a affirmé la source au ministère de l'Intérieur.

 

 

Au sein du PDG, le  Secrétaire Général, le Camarade Faustin BOUKOUBI,  a  publié hier les noms  des  dix postulants  à la candidature du PDG pour la prochaine   élection Présidentielle.
Image

Le 6 juillet, à partir de  15h00, les Candidats ont exposé  devant les Membres du Comité Permanent du Bureau Politique élargi aux membres du Comité de Concertation, pendant trente minutes, leur programme.
 
Les candidats ont été auditionnés selon l’ordre auquel ils ont déposé leurs candidatures.


Voici la liste des candidats par ordre chronologique de dépôt des candidatures

 1

Ali BONGO ONDIMBA

29 06 09

2

Stéphane ILOKO BOUSSENGUI

03 07 09

3

Sani MENGWAZEB

04 07 09

4

Daniel ONA ONDO

04 07 09

5

Senturel NGOMA MANDOUGOU

04 07 09

6

Christiane BITOUGAT

04 07 09

7

Casimir OYE MBA

04 07 09

8

Jean EYEHE NDONG

04 07 09

9

Christian Raphaël GONDJOUT

04 07 09

10

Thierry d’Argendieu KOMBILA

04 07 09

 

Auteur UJPDG-FRANCE

sources AFP/ PDG

 

 


 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article