FORCE D'AVANT-GARDE DU PARTI DÉMOCRATIQUE GABONAIS

UNION DES JEUNES DU PARTI DEMOCRATIQUE GABONAIS:LA FORCE AVANT-GARDE

29/10/2008 05-04-2011 21:27

Décès de l'Ancien Président Centrafricain ANGE FELIX PATASSE Ce Mardi à Douala: Toutes Nos Condoléances au Peuple Centrafricain.

L'ancien président centrafricain Ange-Félix Patassé (1993-2003) est mort aujourd'hui à Douala au Cameroun à l'âge de 74 ans, a annoncé à l'AFP son porte-parole, Guy-Simplice Kodégué.

 


"Le président Patassé est mort. Il est mort aujourd'hui (mardi) dans un hôpital de Douala", a déclaré le porte-parole de l'ancien président (1993-2003) arrivé deuxième de l'élection présidentielle de janvier derrière François Bozizé, l'homme qui l'avait renversé en 2003.
 

L'ex-président Ange-Félix Patassé qui avait été interdit deux fois de quitter le territoire avait quitté Bangui pour se rendre à Malabo par un vol via Douala pour un contrôle médical, selon M. Kodégué.

 

"Je ne connais pas toutes les circonstances", a-t-il dit ajoutant, sans plus de précisions, "il y a a eu beaucoup de choses, mais pour l'instant je ne peux que confirmer la nouvelle de la mort. Un communiqué sera publié à cet effet" prochainement.

 
Les jeunes de l'UJPDG-FRANCE adresse au Peuple frère centrafricain, en particulier les jeunes centrafricains amis de l'UJPDG, toutes leurs condoléances les plus attristées.

 

 


 
 
29/10/2008 05-04-2011 11:08

ALI BONGO ONDIMBA ET BARACK OBAMA S'ENTRETIENNENT AU SUJET DE LA CRISE IVOIRIENNE

Le président des Etats-Unis Barack OBAMA a appelé lundi son homologue gabonais Son Excellence  Ali BONGO ONDIMBA pour discuter de la crise ivoirienne. Les deux présidents ont partagé leurs préoccupations sur les violences en cours en Côte d’Ivoire, et ont échangé des points de vue sur la "nécessité de mettre fin à la crise le plus tôt possible", selon un communiqué de la Maison Blanche dont l'UJPDG-FRANCE a eu copie.

 

 

«Le président OBAMA a réitéré sa conviction que l'ancien président  Gbagbo doit respecter la volonté du peuple ivoirien et cesser de revendiquer la présidence», a encore expliqué la présidence américaine. Barack OBAMA a également remercié le Président ALI BONGO ONDIMBA «pour le rôle important que le Gabon joue au sein du Conseil de sécurité des Nations unies», a enfin souligné la Maison Blanche.

 

 

La Côte d’Ivoire se trouve dans la tourmente depuis le second tour de l’élection présidentielle qui a opposé en novembre dernier le président sortant Laurent Gbagbo à l’ancien premier ministre Alassane OUATTARA. Chacun d’eux s’est proclamé vainqueur de l’élection et a formé son propre gouvernement dirigé par un Premier ministre, créant ainsi une structure politique bicéphale au sommet de l’Etat ivoirien. La crise post-électorale en Côte d’Ivoire a fait un millier de morts depuis la mi-décembre selon un dernier bilan établi par l’Onu.

 

Le camp dirigé par le président reconnu internationalement, Alassane Ouattara, a déclaré lundi qu’il lançait l’assaut final pour prendre le contrôle total de ce pays d’Afrique de l’ouest, premier producteur de cacao.
 
Voici le communiqué de la Maison Blanche:
 

Readout of President Obama’s Call with President Ali Bongo Ondimba of Gabon

President Obama called President Bongo Ondimba today to discuss the situation in Cote d’Ivoire.  The two presidents shared their concerns about the ongoing violence, and discussed the need to end this crisis as soon as possible.  President Obama reiterated his belief that former President Gbagbo needs to respect the will of the Ivorian people and end his claim to the presidency.   President Obama thanked President Bongo Ondimba for his leadership and for the important role that Gabon plays as a member of the United Nations Security Council
 
Auteur: UJPDG-FRANCE
Source:Whyte House
 
 


 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article