VEF Blog

Titre du blog : FORCE D'AVANT-GARDE DU PARTI DÉMOCRATIQUE GABONAIS
Auteur : UJPDG-France
Date de création : 19-10-2008
 
posté le 14-09-2011 à 10:11:04

MOANDA ET MOUNANA DISENT OUI A ALI BONGO ONDIMBA:LES ÉLUS DE L'OPPOSITION DÉSERTENT LEURS SIÈGES ET PRENNENT LA FUITE!

Depuis dimanche dernier, le Chef de l’Etat gabonais, Ali BONGO ONDIMBA séjourne dans la Province du Haut-Ogooué (sud-est) dans le cadre des Conseils des Ministres dits délocalisés qu’il a institués depuis son accessionn à la Magistrature Suprême.

L'objectif étant aussi d’écouter singulièrement les populations de l’arrière pays, les rassurer sur sa volonté et sa détermination à renforcer le développement du Gabon pour améliorer leurs conditions de vie. C’est sans doute pour cela que ces compatriotes des localités visitées se mobilisent pour lui réserver un accueil des plus chaleureux. En témoigne toutes ses précédentes « Tournées Républicaines ».
 

Lundi dernier, le tour est revenu à Moanda et Mounana dans le Département de la Lébombi-Léyou, de recevoir le numéro un gabonais. Il est à noter que certains prédisaient un boycott des populations pour la simple raison que ces deux localités sont gérées par l’Opposition. Malheureusement pour eux, les populations de Moanda et Mounana ont su faire la part des choses : elles sont venues en masse et dans un enthousiasme débordant, applaudir leur hôte qu’est le Président de la République gabonaise, Ali BONGO ONDIMBA. Ceux qui s’étaient organisés pour faire échec à cette visite en ont eu pour leur honte.

 

 

Comment interpréter le comportement du Député de Mounana qui a déserté son fief abandonnant ses électeurs alors que ceux-ci attendaient de lui un comportement de démocrate et de républicain. Car, partout où Ali BONGO ONDIMBA est passé, les Députés toutes tendances confondus, ont assuré leur devoir républicain de l’accueillir au-delà des divergences politiques qu’ils peuvent avoir. Mais à Mounana, l’ « élu du peuple » a brillé par son désir de faire échouer l’événement. Malheureusement pour lui, ses ouailles ont décidé de le boycotter, lui, en refusant de suivre son mot d’ordre. Elles sont venues en masse apporter leurs encouragements et soutien au Chef de l’Etat.

 

 

En tout cas le Député de Mounana qui a suivi le message à la Télévision Nationale, a compris qu’il venait encore de commettre une bourde politique après la dissolution de son cher parti (UGDD), qui était pourtant 3ème sur l’échiquier politique national, ainsi que son soutien aveugle à celui qui s’est autoproclamé « président de la république » le 25 janvier dernier et qui passe après son forfait, des « vacances » dorées à l’extérieur du pays.

 

 

A titre de rappel, Mounana et, dans une moindre mesure, Moanda ; deux villes minières du pays ayant perdu leur lustre d’antan, du fait, comme l’a souligné le Président de la République, de la mauvaise gestion des anciens barons du régime devenus subitement des Opposants invétérés et qui piochent leurs racines dans ces contrées.

 

 

Sensible aux marques d’affections et d’adhésions que les populations du Département de la Lébombi-Léyou lui ont témoigné, Ali BONGO ONDIMBA les a encouragé comme il l’a fait partout où il est passé, à cultiver davantage les notions d’unité nationale et de tourner le dos aux vendeurs d’illusions et autres semeurs de troubles.

 

Bien informé des attentes de ces populations, le Chef de l’Etat gabonais qui a dégagé les responsabilités des uns et des autres, a expliqué aux populations que leur mal viendrait de leurs anciens dirigeants ayant passé le temps à se servir qu’à travailler pour le développement du pays.

 

 

On n’est pas sans savoir qu’à Moanda comme à Mounana, à l’image des autres villes du Gabon, les problèmes sont identiques. Ils tournent notamment autour du chômage, des difficultés environnementales, de l’habitat, de la route, de l’adduction d’eau, de l’extension du réseau électrique, ainsi que de l’éducation.
Parmi les solutions évoquées par le numéro un gabonais, il y a la construction à Moanda du nouveau siège de la Compagnie Minière de l’Ogooué (COMILOG).

 

 

A présent les populations de Mounana attendent leur Député pour qu’il vienne leur expliquer pourquoi, alors qu’il était tout puissant Ministre du défunt Président Omar Bongo Ondimba, il n’a rien fait pour les sortir de la précarité. Car dans les tout prochains mois, les législatives seront organisées. Ceci, dans les temps prescrits par la loi.

 

 

Et comme a dit Ali BONGO ONDIMBA, le mensonge prend l’ascenseur et la vérité les escaliers. Mais elle finit toujours par arriver.

 

 

Mardi dernier, le Chef de l’Etat était l’hôte des populations  d’Okondja (Sébé-Brikolo), d’Aboumi (Bayi-Brikolo), d’Onga (Djoué) et Akieni (Lekoni-Lekori).  Ce mercredi 14 septembre, il sera à Leconi (Plateaux), Ngouoni (Lékabi-Lewolo)  et Bongoville (Djouri-Agnili). Avant la tenue du 7ème Conseil des Ministres dit délocalisé, suivi d’une conférence de presse qu’il va animer jeudi prochain.

 

Auteur: UJPDG-FRANCE

Source:Infosgabon

 

Commentaires

justnasty le 15-09-2011 à 14:15:12
Un peu de délire dans tout se serieux ........................


Lalalalala